• le bon calcul de la pac


    en prélevant la chaleur présente dans l'environnement, ces pompes génèrent aujourd'hui trois à quatre fois moins de CO2 qu'une chaudière à énergie fossile.

    installé dans l'air (1), le sol (2) ou une nappe d'eau (3), un circuit rempli de liquide frigorigène capte leurs calories et s'évapore sous forme de gaz (4).

    il est comprimé, ce qui élève sa température et sa pression (5). il part alors transférer ces calories à l'eau de chauffage (radiateurs ou robinets) ou à l'air intérieur de la maison (6).

    passant ensuite dans un détendeur, il perd sa pression, redevient liquide et à très basse température. Avant de s'évaporer à nouveau au contact des calories des capteurs extérieurs (7). en pratique, quelques degrés d'écart seulement suffisent, et les pompes à chaleur (PAC) fonctionnent même en climat froid.

    Principe de fonctionnement - pompes à chaleur

Copyright 2011 savenergy sàrl. All Rights Reserved. Réalisation : Florian Perrin